Déclic

Déclic – Les moments difficiles construisent des gens forts

Un bilan...

La fin d’année approche à grand pas. Pour beaucoup, c’est déjà l’heure du bilan. Une année c’est intense. C’est de la joie, de la tristesse, des coups de gueule, des retrouvailles, des séparations, de l’amour, des découvertes, et surtout de la vie. Pour ma part, si je dois résumer 2019 en un mot ça sera « Gratitude ». Cette année, j’ai fait la connaissance de beaucoup de personnes. Des gens formidables qui d’une manière ou d’une autre m’ont touché, inspiré et m’ont appris à voir les choses différemment.

Un témoignage...

De toutes ces rencontres, une jeune femme m’a particulièrement bouleversé. Son parcours est une leçon de vie, de courage, de force et de foi. Elle s’appelle Aina Valérie RADISON. Elle est jeune, femme, mère et chef d’entreprise. Je vous invite à lire son témoignage. Croyez-moi, après ça vous ne verrez plus votre vie de la même manière.

"Une vie de toutes les couleurs"

Je suis une jeune maman de 22 ans et épouse comblée. En 2017, j’ai monté une petite entreprise sous le nom de “Pati’ValTsoa”. Avant d’atteindre cet objectif, rien n’était facile. Étant orpheline dès l’âge de 3 ans, j’ai eu une enfance très différente des autres. Habituellement, une petite fille est le trésor de son père. Un sentiment que je n’ai jamais ressenti, et cela depuis plus de 20 ans. À l’école, je me sentais toujours à l’écart et différente. Mais, cela n’a jamais déstabilisé mes études. J’avais une maman exemplaire à qui je dédie également cet article, car elle a forgé la femme courageuse et travailleuse que je suis aujourd’hui. Ma mère nous a donné le maximum d’amour et d’affection, de travail et de sacrifice pour que nous ne manquions de rien. 

Mais à un moment donné, ces efforts ont affecté son état de santé. Elle a eu un cancer du sein alors que j’étais encore au collège. Depuis ce moment, les soucis se sont enchaînés dans notre petite famille. Le cancer était un combat dur. Ce n’était pas facile de dormir, et se dire que maman ne se réveillera peut-être plus demain. Ou d’aller au collège en étant stressé de ne plus revoir notre maman en rentrant. Les frais de la chimio thérapie et des opérations coûtaient vraiment cher. Hormis son travail, nous avons décidé de trouver une autre source de revenus pour aider notre maman. C’était à ce moment qu’on a commencé la pâtisserie. Elle nous a transmis son savoir. Nous avions commencé à aimer pâtisser. Ce n’était pas évident de travailler aussi jeune, vu que j’avais à peine 14 ans. Malgré tout, ma sœur et moi avons toujours fait preuve de force, de courage que ce soit dans nos études ou dans le travail. Nous avions laissé de côté les sorties entre amis, les caprices inutiles, etc. Malheureusement, maman n’a pas survécu à cette terrible maladie malgré toute tentative et tout effort ; après avoir combattu le cancer durant 8 ans.

Le Déclic...

À partir de ce moment, nous étions totalement orphelines, sans parents pour subvenir à nos besoins, à nous conseiller, à nous relever en cas de défaite ou à nous féliciter dans nos réussites. Mais, avant de mourir, ma mère m’a dit: “ Tu as un vrai talent, exploite-le et créer ton entreprise, je t’assure que tu iras loin… Et là où je serais, je veillerais sur toi et tu vas réussir parce que tu es ma fille”. C’est ce dernier message qui m’a boosté. Je me suis formée dans le domaine de la cuisine et de la pâtisserie. Et, j’ai officiellement créé Pati’ ValTsoa. 

La cuisine, ce n’est pas qu’un métier, c’est une passion, un héritage que maman m’a légué. S’il y a une chose que la vie m’a fait comprendre, c’est de profiter de chaque seconde pour chérir et prendre soin de ceux qu’on aime. C’est pour cette raison que j’ai choisi de faire de l’entrepreneuriat, parce que la famille est plus qu’importante à mes yeux. Je veux pouvoir travailler et m’occuper de mon foyer en même temps. Je veux que ma famille profite de ma présence au maximum, car nous ne sommes pas maîtres de notre destin, à tout moment nous pouvons partir. 

Actuellement, je suis marié et maman d’une petite fille, et je me sens comblée et bénis. À 22 ans, j’ai fondé une famille merveilleuse, j’ai monté mon propre business, je suis épanouie dans mon travail, et je ne pourrai pas rêver mieux.

Un message...

Si j’ai décidé de vous raconter mon parcours, c’est pour vous dire que peu importe votre situation et vos problèmes, ce ne sont pas des raisons de ne pas réussir. Au contraire, ces moments durs feront vos force et motivation pour l’aboutissement de vos projets. 

Et surtout pour vous qui avez la chance d’avoir vos deux parents auprès de vous, profitez-en et rendez-les fiers. Si une orpheline comme moi a pu réussir, je suis sûre que vous serez capable de faire mille fois mieux. 

Donc, battez- vous, persévérez! Ne perdez pas votre temps pour des choses qui ne vous fournissent pas de valeurs ajoutées. Mais, le plus important c’est la prière, confiez-vous au Seigneur et il accomplira des miracles dans votre vie, j’en suis témoin.

Retrouvez d'autres témoignages inspirants ici :