Déclic,  Tranche de vie

DÉCLIC – La photographie pour s’aimer

Une rencontre...

Il n’y a pas de hasard, de cela j’en suis convaincue. Chaque rencontre, chaque expérience de vie, chaque interaction que nous avons, nous apportent quelques choses.  Toutefois, certaines rencontres nous nourrissent plus que d’autres. Peut-être parce que leurs histoires font écho à la nôtre, ou parce que nous nous reconnaissons à travers leur message.

Récemment, j’ai eu la chance d’intervenir dans une conférence, organisée par Grandir en Héros, pour les jeunes. Durant la préparation et la réalisation de cet événement, j’ai fait la connaissance de personnes exceptionnelles. Leurs histoires m’ont touchée, émue, et inspirée. L’une de ces personnes est Kezia Andrianihasimanana.

Un parcours...

Kezia a une personnalité énigmatique, derrière un calme apparent, on sent une jeune femme déterminée avec énormément de vécu (malgré un jeune âge). Passionnée de culture et d’art, elle est étudiante en Master 2 en psychologie sociale et interculturelle. Sensible à plusieurs causes, elle est très active dans le domaine du volontariat et n’hésite pas à se mobiliser pour les sujets qui lui tiennent à cœur. En plus de ces plusieurs activités, elle est également mannequin et modèle photo.

 

En échangeant avec elle, je me suis revue plus jeune devant le miroir à dénigrer mon reflet.  Notre conversation tournait alors sur l’acceptation et l’amour de soi. De comment on a surmonté cette violence que l’on s’infligeait. Pour enfin, apprendre à nous regarder avec bienveillance, ce qui franchement change complètement la vie.  

Un témoignage...

Oscar Wilde disait « S’aimer soi-même et le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie. »  Ce qu’il n’a pas précisé c’est qu’on n’a pas besoin de nous trouver parfait pour vivre cette magnifique histoire d’amour.

Je vous laisse découvrir le partage de Kezia ci-dessous. J’espère que, comme moi, son témoignage vous donnera l’envie d’apprendre à vous aimer et à voir le beau partout où vous irez. Le monde a besoin de plus de personne bienveillante.

"On peut voir la beauté partout puisque je vous le dis"

J’ai connu des moments où je me détestais. Je me trouvais trop maigre, trop plate, trop poilue. Je ne trouvais rien de beau chez moi et j’enviais les autres filles. Je les enviais non pas parce qu’elles étaient belles mais parce qu’elles étaient bien avec leur corps. Je voulais aussi être à l’aise avec le mien.

J’ai découvert le monde du modeling et de la photographie. En posant et en voyant mes photos, je me suis rendu compte que je suis moi aussi belle. Je me voyais sous un nouveau jour à travers l’objectif.

J’ai compris une chose. La beauté d’une personne dépend de la manière dont vous la regardez. Si vous vous regardez avec amour, vous aimerez tout ce que vous avez en vous.

Maintenant, j’apprends à me regarder et à regarder les gens avec amour, et je ne vois rien de moche chez eux.